Imposture

dimanche 16 avril 2006, par Professeur Eddy Nonante

Choser le chose.

Depuis des siècles, c’est bien connu, le monde entier nous copie, nous plagie, nous dépouille. Notre récente découverte démontre que la loi dite "de Murphy" n’est en réalité qu’une pâle copie de l’"Axiome de Binamé".

Tout un chacun connait la loi dite "de murphy". Cette sentence, exprimée de la manière suivante : "Si quelque chose peut mal tourner, alors ça tournera mal.", n’est qu’une copie éhontée de l’Axiome de Binamé, "c’est tôdi les p’tits qu’on spotche".
A l’origine, l’Axiome de Binamé était toujours cité avec le corolaire suivant : "on est tôdi l’petit d’un autre".
L’usage à voulu qu’au fil du temps, le corolaire disparaisse au profit de l’axiome seul. Ceci explique l’absence apparente de filiation entre les deux lois. Soulignons que l’axiome de Binamé est cité pour la première fois dans le très recherché volume 4 du philosophe caralorégien Claudy Willy dont la première édition à été imprimée fin 1830. La loi de Murphy, quant à elle, n’apparait dans le traité d’aviation d’Edward.Murphy Jr., capitaine de l’US. Air Force qu’au cours de l’année 1949. La preuve n’est donc plus à faire.
Dans le cadre de la revendication officielle de paternité belge de l’origine de la loi, j’engage tout citoyen responsable et désireux de conserver son patrimoine, à pétitionner auprès de l’administration américaine afin qu’elle rectifie cette grossière erreur par voie de presse scientifique.

Eddy Nonante.
Chargé de pouvoir à la rectification des erreurs et au rétablissement de la vérité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden