Les Experts

mardi 14 février 2006, par Professeur Rudy Van ZouZou, Professeur Rudy Glucorticoide

Labo 10H30

Dure journée, le percolateur a lâché,
une personne doit être désignée pour passer le café.

Pour fuir la corvée je m’éclipse dans le parc, loin de l’effervescence de la faculté, où je pratique mon sport favoris ; le lancé de troncs à l’écossaise.

Quelques blessés plus tard, le doyen parvient à me trouver.

Le Doyen : Ah Professeur Glucorticoide !, notre fin lignée, je vous cherchais !

Gluco : Comment allez-vous Mr le doyen ?

Le Doyen : Pas très bien gluco,
j’ai perdu à la coutre paille !
j’ai fais le café !
Mais venez que je vous présente ! Rudy, un Morpion !

Gluco : Vous voulez dire un Mormon ?

Le Doyen : Non non ! morpion !
de la famille des Morpion c’est son nom de famille.
Vous allez voir !
Rudy Morpion est un garçon attachant !

Par la barbe d’Einstein !!

Là devant moi se tient un morpion d’un mètre 80, d’un teint exotique à la carrure digne d’un athlète !

Un sérieux concurrent auprès de la population féminine de la faculté !

Je pense tout de suite à Odette ,la cafetière de la buvette qui m’est chasse gardée.

Le Doyen : Bien voilà, Glucorticoide, je vous laisse avec votre nouveau percolateur, moi je vais acheter un nouveau collaborateur !

Un .. deux ... trois mois plus tard, de retour du Championnat Du-tronc où je me suis fait battre par Paul tronc.

Professeure Martine Mandaï : Ah professeur gluco ! quel homme ce Morpion, c’est le seul à mener un labo à une conclusion.

Professeure Martine Mandaï, dois-je vous rappeler que nous ne sommes pas ici pour aboutir dans nos recherches, mais plutôt pour que la faculté puisse toucher les subventions !

Au fait ! Où est Odette ?

Elle prépare de la tartiflette !

Quoi de la tartiflette !!!!
(je sais pour vous ça ne veut rien dire du tout, mais pour moi ça veut dire beaucoup. En générale, Après l’amour, on fume une bonne cigarette, mais pour Odette c’est une bonne tartiflette).

Un coup de ce Morpion, je décide de le tuer !

J’avais vu tous les épisodes des experts et l’arme incrimine toujours les suspects.

L’idée de génie, l’étouffer avec du boudin, on aurait conclu qu’il s’était goinfré.

Je mis mon plan à exécution, le jour suivant Arlette l’experte en charcuterie mène l’enquête.

Ici une photo de Arlette l’experte

Conclusion de l’expert

C’est un meurtre !

on n’a jamais vu manger du boudin sans pain !

De plus Glucorticoide est un con !

Donc c’est Glucorticoide dans la bibliothèque avec le chandelier !

Gagné !

Cela fait 20 ans que je suis inculpé et jamais arrêté, car ils ont égarés mon dossier.

I love zeu justice Belge .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden