Palais onze - Heysel

mardi 20 juin 2006, par Professeur Rudy Corinhée

Ce samedi 17 juin 2006, j’ai expérimenté un examen du SELOR. Il y avait une « Sélection d’ATTACHES (m/f) pour le Ministère et les Organismes d’intérêt public de la Région de Bruxelles - Capitale ». J’en suis ressorti préoccupé.

Outre une feuille où les candidats devaient cocher à répétition A, B, C ou D, les autres participants à cette épreuve et moi-même avons dû remplir une fiche signalétique. C’est cette dernière qui hante mes pensées... La fin du questionnaire d’identification se présentait comme suit...

En vue de déterminer votre identité, veuillez recopier (mais pas en caractères d’IMPRIMERIE) le texte suivant :
« Il n’est pas tenu compte des feuilles de réponse qui n’ont pas été remplies conformément aux instructions ».

..........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Je trouve l’idée formidable ! En cas de doute sur l’identité du répondant, paf : on convoque la graphologie... Mais, dans un souci d’efficacité, j’aimerais toutefois proposer au SELOR une petite amélioration de leur procédure. Quitte à imposer une phrase à recopier, je trouve qu’une formule impliquant toutes les lettres de l’alphabet serait beaucoup plus pertinente. Voici ma proposition...

« Cessez de penser, Wallons ankylosés, que Bruxelles-Midi est juste réservé aux affamés hagards ! »
Je leur envoie sur le champ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden