Plastoque barbant

mardi 14 février 2006, par Professeur Rudy Van Trouvé

Vraiment, c’est en Belgique que ça se passe, question musique !

L’autre soir, nos jités ouvrent sur ce qu’ils considèrent comme LA nouvelle : "Ca plane pour moi", la vieille scie de Plastic Bertrand (who ?), a été choisie par une marque de sodas pour illustrer (?) une pub destinée au public asiatique.

Au fil du lepoltaze, la pudeur se lève, et on finit par apprendre que le soda en question, c’est Coca-Cola, bien entendu. Suit une interviouve de Plastic Beltland ( de son vrai nom Rogel Zoulet), une de l’auteur de la chanson Lou De Prijck déjà réfugié en Thaïlande (on se demande bien pourquoi), et les journalistes enthousiastes de conclure, très fiers de leur calculs mentaux :

"Ce sera la chanson francophone la plus entendue dans le monde !"

Entendue. Mais écoutée ?

Pour rappel, cette sucrerie parodiait le mouvement punk, et il semblerait qu’elle n’était pas chantée non plus par Logel Joulet, qui se contentait de prêter sa jolie frimousse (de Coca.) Un mec freelance, quoi. D’ailleurs, l’intelessé (poul compte)mais non intéressant a déclaré :

"C’est la victoire d’un altiste indépendant !"

De fait, en tant que vieille gloire, Joulet avait participé à La Ferme des Céléblités, avec une nette préférence pour les indépendances justement ...

Professeur RUDY VAN TROUVé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden