Lettre ouvert à Yannick Noah

jeudi 5 octobre 2006, par Professeur Rudy Glucorticoide

Cher Yannick Noah,
Je vous écris pour vous faire part de mon incompréhension
dans la chanson Les lionnes don voici le refrain :

Mais tu sais les lionnes
Sont vraiment des reines
Leur amour elles le donnent
Et plus jamais ne le reprennent
Le soleil les assomme
Fait monter leur peine
Oui tu sais les lionnes
Sont vraiment, vraiment des reines

Mon petit, je crois que vous aviez de la M.. Dans les yeux ou que vous fumiez trop de torkette,
car il faut savoir que les lionnes ne sont pas des rennes
Voir photo

JPEG - 5.7 ko

De plus je vous cite « leur amour elles le donnent et ne reprennent », n’importe quoi !
Tu va finir par te faire bouffer la gueule par un lion mon pti’Yannick,
n’essaye jamais de faire un câlin à un lion, il faut vraiment être con.
Bien qu’elles nous aiment, les Lionnes, mais pas de la maniére que tu peux le penser !
Maintenant va expliquer à mon petit Kévin qu’il doit sortir de la gage au lion du zoo.
connnnnnnnard !!!!!!!


Message du Doyen : Merde il est revenu de vacances !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden