Stromae le Jacques Brel Belge.

mardi 17 septembre 2013, par Chargé de cours Claudy Deswael

Ca faisait des années que notre pays était à la recherche d’un vrai talent, d’un véritable chanteur à texte. Le voici enfin, son nom : Stromae.
Celui-ci faisant l’unanimité unanime et à un point tel que moi, Faculté Universitaire de Belgologie, nous nous demandons si Brel ne serait pas qu’une pâle copie de Stromae ?

Oui, la ressemblance est évidente, d’ailleurs une collègue de la faculté m’a confié, sur un ton très solennel, « Mon père, qui a tous les disques de Jacques Brel, me l’a dit : Il a les mêmes intonations et le même accent que Brel ». C’est d’ailleurs si évident, que même les sourds en parlent.

Sachez que le très sérieux site à haute valeur scientifique ajoutée http://www.vrai-zodiaque.fr le dit clairement, je cite « Stromae et Jacques Brel : Une comparaison qui se prolonge dans les astres », c’est tout dire...

Cette démonstration suffit à faire taire les plus sceptiques d’entre-nous, dont le célèbre photographe Montois Frédéric De Munter. Nous nous permettons d’en citer une conclusion prise au hasard (comme s’il était encore nécessaire de démontrer la similitude entre les deux artistes) :

On constate que les deux chanteurs possèdent leur Mercure natale respective à 14° Poissons (à moins de 15 secondes d’arc). Mercure, maître des Gémeaux, étant l’astre de l’expression physique comme orale, il était tout à fait logique de retrouver cet astre au cœur de la constellation mélancolique des Poissons. Charles Baudelaire, connu pour ses poèmes « joyeux » faisant l’apologie du spleen est, tout comme eux, né avec de nombreux astres en Poissons (tous les astres traditionnels à part la Lune qui se logea dans les Gémeaux [signe du deuil des Dioscures])…

Extraordinaire n’est-ce pas !

Et que dire de l’aspect physique ?

JPEG - 30.8 ko

De vrais jumeaux, non ! Et sur le site astrologique susmentionné, ils ont une photo encore plus surprenante. On y voit Brel et Stromae avec le même costume, le même micro dans la même position.

Avez-vous également noté la référence à Charles Baudelaire ? C’est probablement ce qui explique pourquoi Stromae jongle si bien avec notre langue, il a le même Mercure dans Gémeau que Baudelaire et la preuve en est :

Oh tu t’es regardé, tu t’crois beau
Parce que tu t’es marié,
Mais c’est qu’un anneau mec, t’emballes pas,
Elle va t’larguer comme elles font chaque fois
Et puis l’autre fille tu lui en as parlé  ?
Si tu veux je lui dis comme ça c’est réglé
Et au p’tit aussi, enfin si vous en avez

Quelle poésie et quelle pertinence !

Notez que Stromae est dans la confidence car le « mec » lui a, semble-t-il, avoué son aventure extra-conjugale, mais ne lui a pas parlé de ses enfants, sachant très bien que l’artiste est très sensible sur le sujet. J’en prends pour preuve :

Où est ton papa ?
Dis-moi où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler
Il sait ce qui ne va pas
Ah sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit, faire au moins mille fois que j’ai
Compté mes doigts.

Revenons au talent universel de ce Jacques Brel Bruxellois, voulez-vous ?

Les comparaisons ne s’arrêtent pas là, puisqu’il devient évident que Stromae peut remplacer bien des artistes à lui seul : Charlie Oleg et son célèbre « Formidable ! », sans oublier un autre Charlie, Aznavour pour son titre du même nom.

Et que dire de Carlos avec son Papayou ?

Je vous en laisse juge :

Stromae

Où t’es, papa où t’es ?
Où t’es, papa où t’es ?
Où t’es, papa où t’es ?
Où, t’es où, t’es où, papa où t’es ?

Carlos

Papayou, papayou, papayou, papayou lélé
C’est le plus beau des papayou lélé
Que j’ai vu depuis des années
Papayou, papayou, papayou, papayou lélé

Troublant n’est-ce pas ?

Allez, je vous laisse à ce mystère des voix-hagards et soyons fière de notre Jacques Stormel à nous !


Voir en ligne : La comparaison astrologique très scientifique


Nous avons eus quelques petites remarques de la part nos internautes incultes (Nous ne leur en voulons pas, tout le monde ne peut pas être intelligent, les places étant limitées au sein de notre belle faculté).

Pourquoi le Jacques Brel Belge ?

Et bien sachez qu’il est de coutume, en France, lorsqu’un allochtone a un certain succès et que celui-ci y vit, d’être automatiquement assimilé et ce quelque soit son origine. C’est d’ailleurs pour cette raison que les médias français nomment Beppe Grillo le « Coluche Italien ».

Comme nous voulons que ce site soit compris du plus grand nombre, il nous faut respecter les règles journalistiques françaises.

CQFD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden