Yosette et son Téléphone

mardi 1er octobre 2013, par Professeur Rudy Van de Wisselear

Vous vous souvenez probablement, qu’au début des années quatre-vingt, votre père ayant acheté un nouveau magnétoscope, peinait à le brancher, à le régler et à le programmer. Plongé dans le manuel, il ne s’en sortait pas, grognant et cherchant en vain où devait se connecter la prise « putput », tout en niant votre explication « M’enfin papa, puisque je te dis que c’est une faute de frappe » (Lu dans Germain et Nous, mais ça résume parfaitement la situation).

Et le pire est venu quand il a fallu, pour la première fois, programmer le dit magnétoscope.

Ca c’était pour les années quatre-vingt, mais aujourd’hui, en 2013, la situation a bien changé ! Vous approchez la cinquantaine, l’âge de votre père en 1980 et vous venez de vous offrir le dernier iPhone 5C.

Bel objet n’est-ce pas ?

Oui mais voilà, vous voulez en foutre plein la vue à votre ado, histoire de lui affirmer votre supériorité hiérarchique et c’est bien légitime. Fière de vous, après avoir fait la file à l’Apple Store du Louvre pendant dix-huit heures,, vous débarquez fièrement à la maison et posez sournoisement votre nouveau téléphone intelligent sur la table, histoire de toiser votre gamin.

Celui-ci ayant repéré votre manège, ne relève même pas la tête et vous décroche péniblement un « jour pa’ ! ». Ouais, avouez que ce n’est pas gagné ! Vous ne tenez plus et entamez vous-même le dialogue :


- T’as vu fiston, mon nouveau téléphone.
- Oauis, et alors ?
- C’est le denier iPhone avec Yosette !
- IOS 7 !
- T’es sûr ?
- Oauis, j’ai un pote qui l’a et qui l’a et il l’a jailbreaké et puis moi ch’ préfère le Galaxy !
- « Jaill break » ? C’est un peu comme « Jail house rock » d’Elvis Presley, mais version « Street dance » ?

Là, sans le savoir, vous qui vouliez faire un peu d’humour, vous venez de vous faire ridiculiser au plus haut point ! Vous qui n’étiez pas bien haut dans l’échelle d’estime de votre ado, vous venez dégringoler de façon vertigineuse. De moins vingt vous tombez à moins quatre-vingt.

Sachez, pour vous donner une comparaison et vous faire comprendre l’ampleur des dégâts, que sur cette même échelle chez votre petit dernier, Bob Lenon est à quatre-vingt-neuf et vous encore à quarante, mais ça ne saurait durer, lui aussi approche de l’adolescence

Vous êtes bien mal parti et vous vous rappelez, avec mélancolie, le temps où vous montriez à votre paternel comment régler son magnétoscope. Vous ressentez à présent, le grand moment de solitude qu’il devait éprouver.

Mais rassurez-vous, dans trente ans, ce sera son tour. Lui aussi se remémorera le « jailbreak » de son iPhone iOS 7 et comprendra à son tour le fossé qui sépare les générations.

Mal dans votre peau, vous remontez dans votre pièce secrète, que vous avez aménagée au grenier, sortez un bon vieux trente-trois tours de Trust et hurlez « Anti-social tu perds ton sang froid... ». Là au moins, vous n’êtes pas dépassé par la technologie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden