Scandale dans une maison de retraite à Libramont.

jeudi 8 mai 2014, par Guy Niole

C’est vers minuit que le couple aurait été surpris en plein acte de fornication dans l’infirmerie de la séniorie « Les églantiers de St Michel » non loin de la commune de Libramont.

Lucienne, une octogénaire de moins de quatre-vingt-seize ans au moment des faits, avait déjà fait parler d’elle, dans cette petite résidence pour personnes âgées, lors d’un « gangbang », consentit de toute part entre l’intéressée et l’équipe de joueur de belote, constituée de quatre pensionnaires de la petite institution gériatrique.

Offusqué, le directeur de la pension, en concertation avec l’équipe accompagnante, a décidé d’expulser les six vieillards impliqués dans cette orgie. Lesquels se retrouvent désormais dans les rues, contraints à mendier pour subvenir à leurs besoins.

Le directeur a d’ailleurs insisté sur le fait qu’il serait très affecté si l’avenir de l’un d’entre eux serait compromis. Tandis que Lucienne, quant à elle et en cause de sa santé psychologique plus fragile, demeurera résidente de « Les églantiers de St Michel ».

JPEG - 66.7 ko
Lucienne en tenue de soirée
Photo prise par un des vieillards au moment des faits

L’affaire serait passée inaperçue si parmi le groupe de vieillards, ne figurerait pas Gustave Van De Wisselaer, qui n’est autre que le père de notre doyen bien aimé. Ce dernier a décidé d’introduire un recours en justice, afin que son paternel puisse réintégrer la séniorie, étant donné que la pension, non remboursable, est payée à l’année !

Quant au sixième individu, n’ayant pu participer à la fête en raison d’un problème de prostate, il s’était endormi en faisant le guet. Ses petits enfants estiment quant à eux, ne pas à devoir supporter le poids de la faute de leur aïeul pour un méfait qu’il n’a même pas commis.

Affaire à suivre...


Nous apprenons à l’instant même, qu’une des six personnes exclue de "Les églantiers de St Michel" vient de trouver une compagne qui a accepté de partager avec lui son logement.

JPEG - 77.4 ko
Un des pensionnaires retrouvé.
Lucien Désiré De Munter en compagnie d’une charmante demoiselle.

Une bonne nouvelle pour la famille de M. Demunter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden