Le plus grand des complots

lundi 12 mai 2014, par Raoul Tabie

Notre mission : infiltrer une de ces obédiences les plus influentes, afin de mieux cerner leurs rites, pratiques occultes et surtout, leurs pouvoirs. La rumeur, circulait au sein de notre faculté, que notre doyen faisait partie des francs-maçons. Sachant à quel point il était pistonné et avait échappé de nombreuses fois à de lourdes condamnations et cela malgré de solides faux témoignages savamment orchestrés, nous nous sommes dit que cette organisation devait être la plus puissante de Belgique.

Après avoir tiré la courte paille, c’était à mon tour d’enquêter sur la grande loge de Bruxelles.

Malheureusement ce jour-là, ma Datsun 510 Bluebird refusait de démarrer.

Suite aux révélations faites au sénat par un certain Monsieur L.L. concernant le complot élaboré par les « Illuminatis » et les « judéo-maçons », je compris que j’étais moi aussi une des victimes et donc, sur la bonne voie.

Bien décidé de mener à bien mon enquête, muni d’un carton sur lequel j’ai noté la destination, je me suis rendu près du pont de Ghlin pour faire de l’auto-stop en direction de Bruxelles, place des Martyrs.

Au bout d’une heure trente, un automobiliste m’invita à monter dans sa voiture. L’entente fut tout de suite très cordiale, nous avions bavardé tout au long du trajet.

Hélas, j’ai maladroitement laisser échapper que j’enquêtais sur les sociétés secrètes et à ce moment, j’ai senti au ton de sa voix, que j’avais à faire à un spécialiste très au courant de l’existence des « Illuminatis ».

De ce fait, nos échanges se focalisèrent sur ce sujet.

« Oui monsieur, ils sont partout ! » me dit-il d’un ton austère. Alors je le priais de me dire tout ce qu’il savait sur ces groupes de l’ombre, mais à ce moment, alors que nous roulions sur l’E19, un automobiliste descendit de sa voiture pour y déposer à quelques mètres à peine, un triangle rouge.

Conscient que les sociétés secrètes utilisaient fréquemment le triangle comme signe de reconnaissance, je questionnais mon hôte :


- Qu’est-ce donc ?

- Ca ? Encore un de ces « Abrutis » !

- Ah bon ? C’est également une société secrète ?

- Non, la société elle est bien connue, mais personne ne sait réellement qui en fait partie. Même si on s’en fait vite une idée, si vous voyez ce que je veux dire...

- Pas vraiment, mais continuez je vous prie.

- Ah je vois, vous ne les connaissez pas. Bien sachez, mon cher monsieur, que l’adhésion à cette société est si secrète, que très souvent les membres eux-mêmes ne savent pas qu’ils en font partie.

- A ce point ?

- Oui monsieur !

Intrigué je m’en informais plus amplement et j’insistais « Alors le triangle rouge est leur emblème ? » et il me répondit d’un ton condescendant :


- Entre-autre, mais la confrérie « d’Abrutis », la plus importante de Belgique, arbore plus souvent le sigle du blason duquel surgit un taureau !

- Ah bon ? Et vous en connaissez ?

- Ô que oui. Et je vous y emmène de suite !

L’homme s’arrêta auprès d’un bistro et me dit en chuchotant : « Voyez-vous, tous ceux-ci en sont ! »

En effet, sur toutes les tables était apposé le blason de la confrérie, ainsi que sur tous les verres.

Certains l’avaient même sur leurs survêtements et sur leurs casquettes.

Intrigué, j’interpelais à nouveau mon guide :


- Ils sont si nombreux que ça ?

- Vous ne pouvez- pas imagier, des milliards sur terre !

- Ce ne sont donc pas les « Illuminatis » qui dirigent le monde ?

- Non monsieur, ce sont les « Abrutis » ! Et il y en a parmi eux de biens pires...

- Vous voulez dire de moins « Abrutis ».

- Ne vous y trompez pas, le pire des « Abrutis » est en fait supérieur au roi des « Abrutis ».

- Surprenant ça ! Mais comment les reconnaître ?

- Ceux-là arborent presque toujours ceci. Fit-il en me tendant un morceau de carton que voici.

Finalement, je ne me suis pas rendu place des Martyrs, convaincu d’en savoir suffisamment sur la question.

Alors, je suis retourné à la FUB fière des éléments que j’avais récoltés, le doyen fut si impressionné qu’il convia tout le personnel autour d’une table pour m’en féliciter. Publiquement il me dit : « Vous êtes vraiment le roi des Abrutis ».

Sur le moment j’eus un doute, mais après réflexion, je compris que j’étais au sommet de la plus grande société secrète du monde. Mais mon enthousiasme retomba aussitôt quand j’ai repensé à ce que mon guide m’avait dit : Seul les pires des « abrutis » est au-dessus de tous les « abrutis ».

Alors j’ai questionné à mes collègues, le professeur Rudy Van Trouvé et le professeur Claudy Deswael, pour connaître qui était le pire des « Abrutis ».

Savez-vous ce qu’en cœur ils m’ont répondu ?

Non, ça je ne peux pas vous le dire, c’est une fonction secrète. Tout ce que je peux juste vous dire c’est que c’est un député que j’aime bien parce qui dénonce les magouilles et les réseaux de pédophiles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden