Un métro Montois, c’est pour bientôt.

mercredi 21 mai 2014, par Guy Niole

Vous n’êtes pas sans savoir qu’à Mons, les travaux de réfection des bâtiments prennent de plus en plus d’ampleur. Sachant quand ils ont débuté et ignorant totalement quand ceux-ci seront clos, la Ville de Mons a décidé de prendre le taureau par les cornes.

Fort du constat qu’il est totalement impossible de joindre la ville d’un bout à l’autre, en raison des travaux susmentionnés (que ce soit en voiture, à cheval, à pied ou à vélo) les autorités communales ont décrété qu’il était impératif de réagir et de trouver une solution rapide et efficace à ce problème de mobilité.

C’est alors que le régisseur des travaux de la ville a fait part au collège que, lors des travaux de terrassement de la nouvelle gare, dite gare libellule, l’équipe en place avait non seulement mis à jour une tour médiévale, mais également un réseau souterrain datant de la même époque. Il s’agit de celui qu’empruntait la garnison Montoise lors des nombreuses invasions tel le siège de 1572 par les troupes du duc d’Albe. Découverte qui fut gardée secrète pour des raisons évidentes de sécurité.

La topologie de Mons ayant peu changé, les points stratégiques sont restés identiques, de ce fait le collège communal a voté à l’unanimité la réalisation d’un métro Montois empruntant ces galeries. Sa réalisation est déjà estimée à quelques semaines, puisqu’il ne suffit que de poser des voies et de les électrifier.

D’anciens mineurs retraités, habitués à ce genre de travaux et ne rechignant pas à la tâche, seront appelés à collaborer.

Les stations seront aux emplacements des anciennes tours de guets : Val des écoliers, Tour Valanciennoise, ainsi qu’aux anciennes portes : De Nimy, d’Havré, de Bertaimont, du Rivage, de la Guerrite. Bien entendu, l’entrée principale du métro se fera depuis notre actuelle « gare ».

Ne doutons pas que cela permettra aux touristes de 2015 et aux citadins de parcourir la ville en toute quiétude loin des embarras de circulation.

Ce réseau souterrain portera comme joli nom « Le MUM » pour Métro Urbain Montois et la ville lancera un appel aux candidats contrôleurs Montois bénévoles, ainsi qu’aux artistes récemment exclus du chômage pour qu’ils puissent se rendre utile, une fois au moins dans leur vie.

PNG - 56.9 ko
Le Métro Urbain Montois
Logo de notre future société de métro.

La ville tient à rassurer ses futurs agents du métro, que l’uniforme sera gracieusement offert, ainsi qu’à toute leur famille, un badge reprenant le logo du réseau souterrain Montois et un second aux couleurs de Mons 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden