VIVE LES B.B.Q !

... le temps long ...

jeudi 16 février 2006, par Professeur Rudy Van Trouvé

Aujourd’hui, nous, Professeur Des Mérites RUDY VAN TROUVÉ , nous étions en congé et vacation.

Un brin de soleil dardant dans un coin de notre jardin, nous fûmes soudain victime d’une bien puissante nostalgie. C’est que nous trouvons l’hiver bien long, et que nous attendons avec une impatience certaine le retour du beau temps. Et celui des barbecues.

Que serait la Nââtion sans BBQ  ? Nous vous le demandèrent !

Ca commence avec la voix dans les hauts-parleurs à Colruite : "La commande 342 est prête à la boucherie !"

Ca continue avec les fameux "paquets spécial BBQ" : des saucisses, des basses côtes, des ailerons, un peu d’agneau ... et du bisstèque.

Ah ! Les paquets de charbon de bois sont revenus aux étalages du Brico ! Et des montagnes de Zip, chouette ça va encore puer le benzène dans tout le quartier (de viande !)

N’oublions pas le vin rosé à moins de 2 euros la bouteille, prêt à finir aux commodités, après un aller-retour lèvres-bouche-langue-gosier-estomac ...

Nos voisins d’à l’arrière sont de fervents spécialisses du BBQ. Un peu de douceur ? et hop, les voilà qui installent tables et chaises, qui démarrent le feu de bois pour un peu de joie, et qu’il se mettent à cuire tout ce qui leur tombe sous la main, à tel point que parfois nous croyons comprendre pourquoi Minou, notre chat, a disparu l’été dernier. Notre voisine est dépressiiifff, mais après 2 Bourgogne tchèques & 3 Cabernet hongrois, elle va toujours beaucoup mieux. Ah ! le plaisir de l’entendre hurler des âneries jusqu’à plus soif ! Nous avons chaque fois peur qu’elle arrête de gueuler, heureusement elle a toujours un peu plus soif ! Comme ils sont entraînants, les chants qu’elle nous clame vers 3 plombes du matin !!!

A gauche, de l’autre côté, nous sommes cernés par des voisins adeptes du théâtre amateur. Alors, l’été revenu, ils font leurs répétitions en plaein air, toute la nuit. C’est assez agréable, finalement, et nous nous étonnons toujours qu’ils jouent systématiquement des pièces avec 3687 figurants.

A droite, notre autre voisine ne se tient plus ! Enfin l’été ! Elle en profite pour brûler à l’air libre toutes les vidanges de plastique qu’elle accumulées l’hiver durant pour économiser l’achat des poubelles-les-bleues.

Vraiment, nous aimons notre Nââtion et ses uzécoutumes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden