Crise du logement et Bâti-beau

mardi 7 mars 2006, par Professeur Rudy Van de Wisselear

Malgré la crise du logement, le belge, fidèle à lui même, continue à garder une brique dans le ventre, qui au vu du marché de l’immobilier en fini par en avoir l’estomac dans les talons.

Et oui, vous devinez où je veux en venir ; Bâti-beau, le salon préféré des belges et cela malgré que de plus en plus de gens éprouvent les pires peines à se loger.

Heureusement, le standing de certains permettent à de plus démunis de se loger à moindre frais, là où les plus favorisés investiront dans une superbe bâtisse pour leurs animaux de compagnie, d’autres trouveront là un logement à prix modéré, à condition toutefois de posséder le terrain.

Au catalogue de votre hypermarché favoris, vous trouverez cette superbe construction de bois, imitant à la perfection les chalets suisses tant convoités par nos amis skieurs.

JPEG - 41.8 ko
Modèle Bâti-beau chalet suisse

Et votre hypermarché à également pensé aux familles un peu plus nombreuses, ce qui pourrait, le cas échéant, être jouxté à votre belle demeure de type helvétique afin d’accueillir vos enfants.

JPEG - 33.9 ko
Extention familiale

Mais ne vous y fiez pas, il est bien connu que si les hypermarché proposent des offres attrayantes, c’est pour ensuite se rattraper sur des offres moins sympathiques, tel ce superbe tapis d’éveil qui ne vaut toutefois pas ceux spécialement conçus pour nos têtes blondes à des prix bien plus avantageux.

JPEG - 27.8 ko
Tapis d’éveil

Allez, bon salon à tous. Et que tout ceux qui ne peuvent aller à Bâti-beau se rabattent sur l’hypermarché du coin, car il a l’avantage d’être d’entrée libre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden