Une Belgique unie, royale ou...républicaine

lundi 3 avril 2006, par Chroniqueur Willy Vandemoortele

On peut aimer la Belgique, ses gens, sa culture, ses frites, ses moules, ses côtes de porc à l’berdouille (miam, miam) et...la république.

A ce sujet, voici la lettre d’un lecteur du Soir que je me permets de reproduire car je la trouve assez pertinente.

Vive le modèle suisse !

"La démocratie, ce n’est pas facile mais c’est passionnant. Cela fait des décennies qu’elle fonctionne par exemple à tous les étages dans un Etat qui n’est pas particulièrement révolutionnaire. Cet Etat, c’est la Suisse, un Etat fédéral qui fonctionne bien mieux sans roi ni président que notre monarchie constitutionnelle. Cela fait des années qu’Ecolo s’est prononcé pour la limitation des pouvoirs du roi malgré des pressions considérables. Il est temps que les citoyens qui souhaitent une Belgique solidaire et fédérale se rendent compte que la fonction royale n’est pas un ciment démocratique, mais un instrument de désunion".

D.C, Le Soir, 31/03/2006

Willy (qui aime aussi l’Emmental, ;-) désolé !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden