Deuxième Quinzaine de Juillet chez madame Édouard

lundi 3 avril 2006, par Professeur Rudy Van de Wisselear

Deuxième Quinzaine de Juillet

Voilà un film qui est passé inaperçu et pourtant ...

C’est l’histoire d’un couple qui décide de passer ses vacances en louant une maison dans le sud de la Dôme (en fait c’est une location échange).

Arnaque ! Cette villa paradisiaque est au beau milieu d’un camping sur peuplé de belges et de holandais.

Voilà un somptueux film, où l’on retrouve Sam Touzami (Beny B.), qui n’a reçu que des critiques négatives, mais qui se complaît dans un certain surréalisme à la belge.

Madame Édouard

C’est aussi un film négligé par la critique, surtout française, car jugé trop cliché et pourtant ...

Même si les acteurs principaux sont : Michel Blanc, Josianne Balasco, Olivier Broche, Rufus, ... Bref de grands acteurs français, on y retrouve également Bouli Lanners, Philippe Grand Henry (Félix dans les convoyeurs attendent), Stephan Libersy, Jean-Luc Fonck et Annie Cordy.

Ce film est une sorte d’hommage au « caractère belge ». Destiné à l’exportation de l’humour bien de chez nous, qui sera un bide en France, car trop belge et comme le disait le professeur Rudy Van Trouvé « Ne peut marcher en France que l’humour belge pré formaté » . C’est donc bien là que ce film pèche, l’humour est totalement belge, donc drôle que pour nous.

On y trouvera donc quelque hommage à notre belgitude sous une forme totalement drôle et évidemment surréaliste.

Ce film sera l’introduction de notre ciné club consacré à la belgologie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden