Un rond-point c’est tout

lundi 3 avril 2006, par Assistante Martine Tennessie Smet

Le Marsupulami de la ville de Charleroi ne surprend plus grand monde... Et pourtant, à en croire la littérature spécialisée, cet animal ne vit-il pas habituellement en Palombie ? C’est sur base de cette question de recherche qu’une exploration approfondie du territoire carolorégien a été menée le mardi 28 mars 2006 (entre 12h02 et 12h35), afin de tenter de comprendre cette migration.

Le mystère n’a pu résister longtemps à un œil expérimenté. L’explication a été dénichée sur le boulevard Defontaine, en bordure du Parc Astrid. C’est à cet endroit précis qu’est érigé le modeste monument au Pigeon soldat. Au dessus d’une sobre stèle en pierre, un pigeon, fidèle messager des militaires, est figé à l’instant où il prend son envol. Toute l’explication est là...

Démonstration. La Colombie est un pays qui rend hommage au jour le jour à la Colombe de la paix. Il est donc logique qu’une ville rendant hommage à une palombe de combat puisse être prise pour un petit coin de Palombie. CQFD.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden