Un pain dans ta ?

mercredi 31 mai 2006

Nous, Professeur Van Trouvé, avons poursuivi notre étude de la mentalité belgo-illogique via les offres d’emploi.

Ainsi, nous avons découvert qu’un boulanger était à la recherche d’un ouvrier pour cuire le pain, alimenter les rayons, nettoyer.

Jusque là, tout est normal.

Le plus étonnant, c’est la rubrique : catégorie de métier .

Le FOREM a rangé ce boulot sous : commerce de carburants .

Ce n’est pas si bizarre, finalement. Le pain, en effet, est un carburant de base pour tous les belges. Essayez donc de démarrer la journée sans une petite tartine. Ca ira peut-être, mais avec quelques ratés, vers 10 heures du matin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2006-2017 La Faculté Universitaire de Belgologie
Site web motorisé par Spip sous la licence GNU/GPL Design-Concept Claude Codden